La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

Un gars ou une fille ?

 

 

 

Quel marché de dupe !

Avez-vous pensé à faire un tour chez votre ophtalmologiste sans oublier un autre spécialiste l’ORL avant de passer à l’acte dimanche prochain ? Vous aviez oublié ? Et en plus vous êtes atteints de troubles de la mémoire ! Les lé-gis-la-ti-vesss.

Nous espérons grandement que vous avez pris le temps de consulter un praticien compétent car à lire et écouter toutes ces balivernes les temps derniers, nous nous avons dû consulter un spécialiste contre les fuites urinaires tant nous nous bidonnons !

Enfin voyons, ne vous laissez pas impressionner par tous ces sondages bidons et ces mauvais acteurs qui se présentent à ces législatives. Les candidats recrutés par l’équipe du Président Macron, certains imposés par le François Bayrou, ne tiennent pas la route dans de nombreuses circonscriptions. Triste réalité également dans la 8° du Finistère. Les citoyens du Pays de Quimperlé connaissent bien le gugusse qui représente « La République en Marche », dégradé aux dernières municipales quimperloises : c’est Erwan, bobo parisien dans toute sa splendeur, qui toise les culs-terreux, ses électeurs potentiels. Pour les électeurs du Pays de Concarneau la vigilance est de mise car ils ne connaissent pas l’énergumène. Pour faire bref, pas une voix pour cet opportuniste. Ne vous laissez pas berner, ne votez pas pour le représentant de la Macronie de la 8° du Finistère sinon vous risquez rapidement d’avoir une Macronite aigue encore appelée déripette flûtée tant il va vous désespérer par ses pirouettes et volte-face. Mais au fait Erwan, qu’en pensez-vous de ces malversations de votre mentor François Bayrou au sein du MoDem ? Il semblerait que ça ne vous dérange point ! Il y a peu de temps encore, du temps de Fillon, vous vous laissiez aller sur les réseaux antisociaux …

Ainsi sur le Pays de Quimperlé, l’offre est dans la moyenne nationale, soit 14 candidats qui se prêtent au jeu de la roue de la fortune. Certaines candidatures semblent évidemment quelque peu ridicules puisque essentiellement tournées vers l’appât du gain que pourrait leur rapporter chaque bulletin dans l’urne pendant 5 ans ! Pas de programme, pas de tractage, pas de réunion publique bref, juste là pour être la marionnette d’un parti. Est-ce cela le changement, la nouveauté que beaucoup d’électeurs attendent ? Elu, à quoi servirait un tel député qui n’est pas capable de rencontrer les citoyens lors de cette campagne des législatives ? Encore un élu payé à ne rien faire, stop là !

Certains candidats, investis par des partis politiques sauf un libre comme l’air nommé Atto, semblent tenir la route mais ils ne sont que très peu dans la 8° circonscription du Finistère. Faut-il alors choisir le candidat en fonction du parti qu’il est censé représenter ou alors creuser un peu plus pour s’informer sur ses compétences, connaissances du terrain, implication dans la vie citoyenne et enfin qu’elle mouche l’aurait piqué pour qu’il se décide à se présenter aux législatives ? Assez des beni-oui-oui, assez des girouettes, assez des guignols, les convictions avant tout …

Nous vous souhaitons bonne pioche en laissant de côté évidemment les baltringues.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de La liberté de penser sur le portail Overblog

Commenter cet article