La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

Scout toujours !

 

 

 

Certains citoyens, peu habitués à cette ambiance torride des jours derniers, ont préféré une fois de plus s’abstenir d’aller voter pour le second tour de ces législatives. En plus de cette chaleur, quasiment une année à casser les pieds aux citoyens pour qu’ils finissent par faire une overdose des urnes.

Tout à fait Thierry, que d’émotion le week-end dernier ! Le Pays de Concarneau-Quimperlé a failli rester socialiste à une courte tête. Et oui, une courte tête ici c’est 1000 voix ! Peut-on y voir là une certaine hauteur de l’homme ? La hauteur de certains bipèdes ne fait pas tout. C’est le candidat du MoDem en marche forcée qui a réussi à récupérer le siège de député détenu depuis 44 ans par le PS local au Palais Bourbon. Quel fin limier cet Erwan, se faire investir à la dernière seconde ça paie ! Il aurait fallu en effet s’en méfier de cet ancien sportif, rusé ! Il semblerait que le Grand Louis de Mellac, très accablé du résultat des urnes, ait du mal à s’en remettre de cette farce politique pourtant pressentie …

Le Quimperlois Erwan Balanant a effectivement raflé la mise aux législatives grâce aux électeurs du Pays de Concarneau qui ont oublié le temps d’une élection les projets portés et porteurs du candidat battu. Pour sa part, le Pays de Quimperlé reste malgré tout bien ancré Michaël Quernez surtout Quimperlé, la ville dont il est le maire. Le Pays de Concarneau a voté pour la réussite de la présidence Macron mais en aucun cas pour le candidat Balanant. Les citoyens du Pays de Quimperlé ont préféré choisir la compétence de l’élu PS Quernez en glissant son bulletin dans l’urne. Satisfaction pour le maire de Quimperlé de la reconnaissance de son travail d’élu en général face à Erwan Balanant dont les retours sur investissements sont quelque peu moyens à ce jour. Mais qui sait, notre Erwan fraîchement élu député de la 8° circonscription du Finistère ne va-t-il pas soulever des montagnes pour accentuer la dynamique de notre territoire ? Un godillot peut-il le faire ? Génial ce job assuré pour 5 ans avec son kit de survie. Affaire à suivre …

D’après des bruits de couloir voire même ceux de la salle des Quatre Colonnes, notre Député Erwan va laisser de côté son mandat de conseiller municipal Quimperlois ainsi que son mandat d’élu communautaire à Quimperlé Communauté ! Bravo, en voilà une bonne décision. C’est pas mal pour un début. Les élus de la seconde opposition municipale de Quimperlé ont dû sabrer le champagne à la publication de ce choix tant espéré faute de l’avoir fait pour leur candidate Les Républicains Laëtitia Boidin. Enfin une seule opposition municipale face au maire Quernez qui sera ainsi menée entièrement par Alain Kerhervé. Après sa déconvenue suite au choix de ralliement de son ami Nicolas Dupont-Aignan, voici qu’Alain retrouve enfin une certaine quiétude politique locale. Vas-y Alain, lâche toi !

Habitué depuis quelques semaines seulement à parcourir de long en large la circonscription, vous allez certainement rencontrer le député Balanant sur le Pays de Quimperlé. Lors d’une rencontre prochaine, quoique la vie parisienne ait un charme certain, n’hésitez pas à lui glisser subrepticement lettre de recommandation et CV car il va devoir s’entourer de différentes compétences pour l’accompagner dans son nouveau gagne-pain.

Et voici le ménage estival : parallèlement au choix de notre président Macron de procéder à un coup de balai en poussant les ministres troubles MoDem vers des placards dorés, l’élu Balanant a fait tout seul comme un grand sa lessive afin d’être fin prêt pour ses premiers pas au Palais Bourbon. La parité, l’égalité homme-femme, l’égalité des tâches ménagères … féminisme oblige. Chemise lavée et repassée par ses soins, il a pris le Quimperlé-Paris pour rejoindre la capitale pour se mettre somme toute au travail.

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de La liberté de penser sur le portail Overblog

Commenter cet article

Geronimi 27/06/2017 20:58

Monsieur La gazette merci de respecter le mandat de député. Mr Balanant est il moins estimable que Mr Quernez?. le carnet d'adresse socialiste local est il ( encore) un passe droit? je suis de droite et je le reste, MrQuernez est socialiste et le reste( honneur à lui). La démocratie est passée par la 8ieme et par quimperle, la suite, à Mr le député Balanant de l'écrire.

La liberté de penser 11/07/2017 10:26

Le Modem n'a aucune conviction, sinon, ça se saurait depuis longtemps ! Bayrou et sa petite troupe, ont toujours voulu être en haut de l'échelle, peu importe avec qui. Sauf que les barons ont raté quelques barreaux. Le mieux dans toute cette farce, c'est que le Président Macron n'a pas besoin du ... MoDem pour mettre en marche sa politique. Bravo Emmanuel !

Un électeur 30/06/2017 22:31

Il faut arrêter d'alimenter cette pensée binaire... gauche, droite ?

Anti-européen / Pro-européen ?
Libéral / Etatiste ?
Sécuritaire / Libertaire ?
Pro/anti immigration ?
Bref...

Le Modem est un parti qui a des convictions marquées sur certains points : pro-européen, libéralisme économique et sociétal.

Les ex-PS et LR n'étaient pas moins ambigus dans leurs domaines respectifs (interventionnistes ou pas ? anti ou pro européens ?)

La liberté de penser 30/06/2017 19:58

Erwan Balanant n'est qu'imposture. Aucune conviction, issu du MoDem, tout est dit ! La gamelle tombe à pic, sa petite entreprise avait quelques soucis selon l'intéressé. Candidat aux législatives qui a passé devant d'autres candidatures bien plus compétentes et avec du sérieux. Vous dîtes être de droite. La droite, quelle droite ? Macron est du centre, de gauche et de droite, c'est pour cela entre autres qu'il a été élu ! L'élu Balanant n'est là que pour exécuter, aucun champs d'action, le chien-chien de la 8° ! il y a encore quelques temps, il faisait le mariole à chaque rassemblement pour que la presse parle de lui. La presse, va t-elle le suivre ...

Lariflette 22/06/2017 23:26

Vous parlez de débat. Quelle sera la place du débat chez ce president aussi stratège ? Macron ne laisse aucune place à l'imprévu, il sait exactement où il va atterrir. L'elu Balanant sera un élu parmi tant d'autres et fera ce qui lui sera demandé par le président. Le Palais Bourbon n'est pas le conseil municipal de Quimperlé.

La liberté de penser 30/06/2017 18:49

Il va bien falloir qu'il rendre dans la boîte sur roulette le député Balanant sinon ça va faire une nouvelle fois désordre parmi les MoDem ! Attention à la moralisation de la vie politique lancée par l'ami de 40 ans d'Erwan Balanant, l'attrape mouches Bayrou ! Le député de la 8° a évidemment des comptes à rendre à ses administrés. Il ne va pas passer son temps à faire du shopping avenue Montaigne ... ni même faire joue joue avec son smartphone.

Un électeur 29/06/2017 09:41

Personne ne peut destituer un député.... Erwan est libre de faire ce qu'il souhaite pendant 5 ans.

La liberté de penser 23/06/2017 10:50

Comme il leur fallait des députés, ils en ont trouvés, sauf que tout ce petit monde va devoir marcher en rangs serrés sans raconter des balivernes. Mais bon, Erwan Balanant tel qu'il est parti, va devenir un bon petit soldat assez rapidement, en laissant ses convictions dans son dressing quimperlois afin de pouvoir garder son statut pendant 5 ans.

Un électeur 22/06/2017 21:54

Je pense que vous vous trompez lourdement sur le qualificatif de "godillot".
Jamais le contexte n'a été aussi propice au débat (enfin la fin de cette cour de recréation, gauche d'un côté, droite de l'autre). Et Erwan n'est pas dû genre à suivre les ordres...

La liberté de penser 11/07/2017 10:21

Un jugement sur ses faits d'armes eut été possible bien avant ces législatives ...

Un électeur 30/06/2017 22:27

Merci pour votre réponse.

Nous jugerons sur les faits !

C'est vrai que réseau ne signifie pas malhonnêteté, mais l'indépendance permet aussi d'avoir - intellectuellement et au niveau relationnel - une liberté supplémentaire, que le "réseau" peut insidieusement entacher (consciemment ou non...)

La liberté de penser 30/06/2017 19:33

Merci pour vos commentaires. Comment voulez vous faire de la politique sans réseau ? Ce n'est pas du copinage, ce sont les relations qui font avancer les dossiers. Un réseau n'est pas synonyme de malhonnêteté ! Quels sont les réseaux de Balanant ! Qu'a t-il apporté au Pays de Quimperlé en tant qu'élu municipal ? Quel élu était-il sous la mandature Pennec à Quimperlé ? La fraîcheur de Macron oui, il y en avait besoin mais le choix de Balanant, pour représenter La République en marche dans la 8°, n'est qu'une hérésie. Oui, rémunération excessive !

Un électeur 28/06/2017 12:05

Qu'est-ce qu'être "au coin" ? Privé de dessert ?
Le classique moyen de pression des partis est d'empêcher la réelection du député, mais je doute qu'Erwan y soit très sensible...

Quant au "carnet d'adresses" de Quernez, voilà bien une conception de la politique qui me donne la nausée. Si être député, c'est avoir le réseau le plus influent... c'est la loi du copinage. C'est _précisément_ ce qui me séduit (avec multiples réserves) chez "En Marche" : il y a une partie de fraîcheur qui fait du bien.

Après, Ruffin au smic, c'est un peu une blague. Il vit de ses droits sur ses films et ses bouquins !
Notez que, dans le fond, je trouve tout de même la rémunération des députés excessive...

La liberté de penser 27/06/2017 19:20

Faîtes vous partie de ses nouveaux soutiens ? En marche forcée alors ... Député oui oui sauf que Quernez a un carnet d'adresses un peu plus épais donc, n'aura pas besoin de lui pour obtenir ce qu'il souhaite. Que Balanant fasse comme le député Ruffin, se payer au smic, rémunération suffisante.