La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

Un tournant politique historique

 

 

 

En cette fin de semaine, un séisme politique de plus en France et par ricochet sur le Pays de Quimperlé.

Nicolas Dupont Aignan, candidat souverainiste du 1er tour des présidentielles, avec un score honorable en tant que « petit » candidat, a pris une décision politique historique. NDA, après moult discussions avec la candidate du second tour Marine Le Pen, a décidé de passer un accord de gouvernement avec elle en cas de victoire dimanche prochain. Il serait alors son 1er ministre. Quel ministre possible pour Emmanuel Macron ? Avec tous ces ralliements qui sentent la naphtaline, il est dans l’embarras du choix le petit gars …

Rappelons-nous, NDA s’était proposé d’être le candidat pour représenter la droite et le centre suite aux affaires indigestes de Fillon. Ces élus n’en ont eu que faire et avaient balayé d’un revers de main sa proposition qui leur aurait permis sans doute d’accéder au 2° tour. Que reste-t-il de ce que l’on appelle la droite en France après ce premier tour des présidentielles ? Renvoyée aux calendes grecques certainement. Quelle misère, tous ces femmes et hommes politiques qui ont rejoint le dauphin de Hollande, surnommé Emmanuel Hollande par ces mêmes personnages, démontrent une fois de plus ce que dénoncent Marine Le Pen et ses acolytes depuis de nombreuses années, l’UMPS. Malheureusement, ces pleutres lui donnent raison … Oui, autour de Macron, tous les politiques fossoyeurs de la France. Les Fillon-Juppé-Sarkozy et compagnie, tous derrière Emmanuel Macron. Comment peut-on reconstruire une quelconque force politique droitière avec ces femmes et hommes sans colonne vertébrale ?

La décadence politique de tous bords nous la pensions parisienne. Regardons un peu ce qui se passe sur Quimperlé, ville centre du Pays de Quimperlé, reflet de la médiocrité des convictions de nos élus. Tout d’abord, le maire Mickaël Quernez, socialiste jusqu’au bout des ongles, avait trouvé normal de soutenir le candidat PS Benoît Hamon sans espérer une quelconque victoire de sa part. Evidemment, le soir du 1er tour, ce maire PS a rejoint sans état d’âme, le camp Macron alors même qu’il est censé le combattre. Ensuite, un autre élu, le conseiller municipal Erwan Balanant, l’un des chefs de file de l’opposition municipale, proche un temps de François Bayrou, fait partie de ces élus qui votent contre un candidat et pas pour un projet pour la France. Contre Jean-Marie le Pen, il fallait voter Jacques Chirac ! Contre Nicolas Sarkozy, il fallait voter Ségolène Royale ! Contre Nicolas Sarkozy, il fallait voter François Hollande ! Contre Marine Le Pen, il faut voter Emmanuel Macron ! On croit rêver, mais voilà où nous en sommes en France lorsque les donneurs de consignes de vote prennent le micro ou racontent leurs humeurs. Vient enfin le gaulliste Alain Kerhervé, l’autre chef de l’opposition quimperloise, qui a claqué la porte au nez de son ami de longue date, Nicolas Dupont Aignan. Bonjour l’amitié. Très vexé de l’attitude de NDA envers Marine Le Pen. Pensait-il, ce cher Alain Kerhervé, que NDA aurait pu avec moins de 5% des suffrages au 1er tour des présidentielles, percer sur l’échiquier politique sans se rapprocher de Marine Le Pen, unique adversaire souverainiste d’Emmanuel Macron, candidat ultra libéral, mondialiste ? Les quimperloises et quimperlois sont habitués à ses comportements funestes politiques. Il suffit de se remémorer l’entre 2 tours des municipales de 2014, Alain Kerhervé avait souhaité faire liste commune avec Erwan Balanant ! Le mariage de la carpe et du lapin uniquement pour être élu. Aucune sensibilité commune, l’un souverainiste, l’autre mondialiste. Est-ce que cela avait gêné l’un d’entre eux ? Non, mais vous pouvez voir le résultat de ce duo régulièrement dans la presse locale … Toujours à se crêper le chignon. Chers élus, la presse locale lançait un appel de détresse récemment, le camp Macroniste manque de colleurs d’affiches, de distributeurs de tracts sans oublier des candidats pour les législatives, allez-y, courrez jusqu’à son QG …

Voilà où nous en sommes, des élus qui suivent les consignes comme des moutons de Panurge, pour tout simplement faire partie du tableau qui regroupe ceux qui veulent sauver leur peau plutôt que celle de la France. Quel vent mauvais …

Le temps est venu de savoir ce que l’on veut pour la France et les Français. Dimanche 07 mai, c’est un rendez-vous historique.

Un bulletin blanc ?

L’abstention ?

Un vote en faveur d’un candidat des médias, des banques, des syndicats, soutenu par des élus fossoyeurs de la France, ultra libéral, mondialiste, européiste, veut un peuple sans racine, sans histoire, nomade, c’est Emmanuel Macron candidat de la continuité.

Un vote en faveur d’un candidat qui souhaite bousculer les lignes politiques, retrouver la souveraineté de son pays la France, remettre de l’ordre pour un bien vivre ensemble, donner à chacun la possibilité de trouver sa place au sein de la nation, sans oublier son histoire et sa culture, c’est le duo Marine Le Pen – Nicolas Dupont Aignan.

Choisissez votre destin, réveillez-vous …

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de La liberté de penser sur le portail Overblog

Commenter cet article

Alain Kerhervé 02/05/2017 10:52

Facile de jeter votre venin camouflé derrière l'anonymat. Il ne peut y avoir aucun débat entre nous. Si vous avez le courage de vous montrer, je vous propose un débat public, tant pour évoquer la politique nationale que notre vie locale.