La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

Allez, tous aux urnes

 

Beaucoup de citoyens hésitent sur le choix du candidat pour le premier tour des présidentielles qui aura lieu dimanche prochain 23 avril.

11 candidats parmi lesquels le choix semble très difficile jusqu’au dernier moment, jusqu’à la dernière seconde peut-être même. Une élection terne avec trop de candidats sans enthousiasme, sans projet, sans débat de fond, sans solution, sans courage … Sans courage, qu’il est difficile de faire bouger les habitudes.

Certains, dégoutés de cette classe politique française en décrépitude, ne se déplacent même plus pour voter. Même le bulletin blanc ne les intéresse plus. Se déplaceraient-ils si les votes blancs seraient pris en compte dans les suffrages exprimés ? Il est temps en effet d’en tenir compte.

Une mauvaise habitude a été prise par certains électeurs qui se déplacent pour glisser un bulletin dans l’urne pour voter utile. Se posent-ils la question suivante : utile, mais pour qui ? Utile certainement pour les 5 « grands » candidats qui souhaitent continuer la même politique qui mène la France dans les grands fonds abyssaux. Ah ce club des 5 ! Pensez-vous naïvement que l’un d’entre eux mettrait en place enfin cette justice absente dans de nombreux domaines ? Non. Leur candidature n’est aucunement là pour servir la France et les Français mais bien pour les intérêts de leur cercle de fidèles et d’infidèles.

Les sondages, financés par les puissants qui détiennent les média, influencent le choix des électeurs. Incapables de trouver l’information pour se forger une opinion, ces veaux d’électeurs avalent quotidiennement ces sondages contrefaits. Même le plus mauvais candidat, en corrompant ces sondages, arriverait en quelques semaines, au top des meilleurs candidats. La finance, rappelons- nous, c’était l’ennemi du capitaine de pédalo …

Les « grands » candidats ne sont grands que par leur médiocrité et leur manque de vertu. Face à eux, des « petits » candidats courageux, entiers, fiers de leur pays, qui se présentent à cette élection avec des convictions et l’envie sérieuse et impérieuse de créer les conditions pour qu’enfin chaque Français trouve sa place dans la nation.

Le changement c’est dimanche : la France doit retrouver sa splendeur, sa vitalité, ses valeurs, son histoire, ses racines, son peuple, … en choisissant un candidat courageux et visionnaire.

Votez pour vos convictions.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de La liberté de penser sur le portail Overblog

Commenter cet article

duhamel 25/04/2017 13:09

Le 1° tour passé, les résultats validés, il est temps de revenir sur cette drôle de campagne.
Oui, les «petits» candidats ont fait le boulot avec les moyens dont ils disposaient et qui ne sont pas, loin de là, ceux des « grands partis ». Moins de présence médiatique donc moins de voix. CQFD !
Ce qui n’a pas empêché la déroute de ceux qui pensaient que rien ne les détrônerait, que tout allait continuer.
FILLON a été balayé et son entêtement ridicule a propulsé les Républicains droit dans le fossé alors que l’autoroute était droite.
C’était tellement prévisible, que s’en est presque risible. Ainsi, celui qui pensait incarner l’âme de l’Etat n’a pas voulu regarder plus loin que le bout de son égo démesuré.
Et Les Républicains, dans leur ensemble, sont coupables de complicité. Dès le début, ils auraient dû le remplacer plutôt que de mettre la tête dans le sable, tous les jours un peu plus profond.
Comme le titrait un certain journal, ils ont fait preuve de sens commun à défaut de faire preuve de bon sens.
Le recours de la droite, c’était Nicolas DUPONT AIGNAN, dont le programme de FILLON reprenait beaucoup de lignes. Plutôt que de de tenter de le réduire au silence, par des méthodes plus soviétiques que démocratiques, les Républicains auraient mieux fait de l’écouter et de le rejoindre. Nous n’en serions pas là !
Car, ne vous y fiez pas ! Par leurs fautes, l’affaire est dans le sac et le prochain président se nomme Macron.

La liberté de penser 25/04/2017 20:30

Effectivement, Les Républicains auraient du soutenir le candidat Nicolas Dupont Aignan et laisser tomber leurs querelles d'égo ... NDA serait probablement au 2° tour puisque talentueux.
Dommage.

Pierre Couëdelo 23/04/2017 09:53

Petit n'est pas synonyme de vertueux.
Au moment de voter, à ce moment crucial ou les enjeux sont immenses pour la France, à ce moment ou nos choix auront des répercussions immenses sur notre quotidien, agissons en homme libre et responsable.
Je voterais François Fillon pour les raisons suivantes :
- Il propose le meilleur programme sans contestation (chiffré, travaillé depuis 4 ans), le seul à même de redresser la France, de lui redonner toute son ambition au plus grand profit de la population,
- C'est un programme courageux, le 1er programme non social-clientéliste depuis plus de 30 ans, un programme qui dit la vérité aux français, un programme qui ne fait pas de promesses destiné à flatter et en fin de compte à tromper et à décevoir,
- C'est un homme courageux, tenace, mesuré, sa main ne tremblera pas face au terrorisme, face aux enjeux internationaux ou à l'heure des décisions difficiles.

Votez pour l'avenir, pour la France, votez François Fillon

La liberté de penser 23/04/2017 18:32

Comment peut-on voter pour un candidat qui a saboté la campagne présidentielle 2017 !
C'est un voleur de la République !
Comme son compère Sarkozy, Fleury-Mérogis.