La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

N’oubliez pas votre boussole

 

 

 

Alors que la plupart des citoyens sont comme désorientés, désemparés, face à la médiocrité des hommes et femmes politique qui s’amusent avec la France depuis des décennies, nous pouvons constater qu’il existe encore quelques dévoués qui s’abandonnent pour représenter les couleurs de l’un de ces partis vérolé. Les primaires de la droite et du centre avaient attiré de nombreux citoyens dans la 8° circonscription du Finistère pour désigner leur candidat pour les présidentielles. Large victoire du tout propre sur lui : François Fillon. Vous connaissez la suite … désolation, désillusion.

Les Républicains, plus connus sous l’étiquette Les Ripoublicains, ont donc réussi à amadouer 2 citoyens du coin pour représenter ce parti corrompu jusqu’à la moelle aux prochaines législatives. Il a fallu battre la campagne pour en trouver des dociles et surtout des convaincus que le changement pour les 5 années à venir viendrait de ce parti. Aux manettes depuis des lustres, on peut difficilement y croire mais bon l’espérance, toujours l’espérance. La candidate désignée depuis octobre dernier est une jeune femme du Pays de Concarneau et son suppléant fraîchement intronisé est un gars du Pays de Quimperlé.

Tous les 2 sont déjà élus. Laëtitia Boidin, avocate, adjointe à la culture, conseillère communautaire sur Concarneau, soutien de Juppé et gaulliste de 2017 comme beaucoup. Serge Nilly, conseiller municipal à Quimperlé et parait-t-il attiré par Fillon. Christophe Lescoat, un moment pressenti suppléant de la chère Laëtitia, aurait-il préféré se retirer momentanément de la vie politique compte tenu des affaires quelque peu gênantes de son parti ? C’est plus prudent ...

Cette charmante candidate se présente ainsi aux côtés du quimperlois bien connu, Serge Nilly, pour apporter une touche de renouveau dans la vie politique locale, selon ses dires à la presse. Est-ce vraiment du renouveau lorsque l’on met dans l’arène politique des partis corrompus avec des nouvelles têtes pour apporter un petit vent frais ? Soutenir un tel parti aux législatives, c’est cautionner leurs magouilles qui durent depuis trop longtemps. La 8° circonscription du Finistère Concarneau-Quimperlé est l’un des fiefs du PS depuis des décennies et là, il semblerait qu’il y en a marre ! 

C’est quoi le renouveau en politique chez Les Répoublicains ? Habituellement, le sexe fort prévalait lors des désignations des candidats aux élections. En effet ce parti préférait payer des amendes plutôt que d’investir des femmes aux législatives. Quoi de mieux pour le parti LR qu’une femme accepte d’être investie ici face à un ténor de la baronnie PS. Ça évite ainsi de griller pour rien un candidat du sexe fort : faut-il encore en trouver un qui veuille se sacrifier. En ce qui concerne la profession de la candidate désignée, nous pouvons constater un changement notoire : on prend les mêmes et ça recommence. N’y a-t-il pas assez d’avocats à l’Assemblée Nationale déjà ? Mais vous, citoyens qui ne comprenez rien, il faut de l’expérience dans le domaine du droit, c’est essentiel tout de même. Comme tout le monde devrait le savoir, être député c’est avant tout avoir une maîtrise du droit exceptionnelle car un député propose et vote les lois, entre entres ... Mais pas que ! Maîtriser le droit peut servir également lorsque l’on doit parfois sauver sa peau. D’autres candidats sans bagage de la sorte feraient désordre dans l’ordre établi depuis des lustres. Gardons les mêmes, c’est plus facile pour les formater à la Répoublique irréprochable. De plus, une candidate qui a déjà 2 mandats locaux sort évidemment des sentiers battus … Il faut de l’expérience, faut-il encore une fois vous le rappeler ! Ont-ils déjà oublié tous ces joueurs de flute que les citoyens en ont assez des élus cumulards ? Va-t-elle nous chanter la chanson habituelle : je vais me consacrer à 100 % à tous mes mandats ! Ben voyons …

Bâtons de randonnée en main, le binôme va arpenter, fouler notre territoire, discutailler, vendre les fariboles de leur idole pour nous apporter la super bonne nouvelle. La seule qui vaille le coup sans doute ! Des idées plein la tête pour changer un pays qui n’a pas pu être réformé depuis 40 ans par les têtes de clou qui vous ont missionnés. Misère …

Le changement ne se fera pas par des élus endimanchés trônant à l’Assemblée nationale mais bien par ceux qui s’impliquent dans leur cité au quotidien. Serge Nilly, grand marcheur, très impliqué dans la vie associative locale mais aussi municipale, apporte bien plus depuis de nombreuses années à son environnement par son implication quotidienne dans sa cité qu’en ayant accepté son rôle de suppléant dans cette législative pipée médiatiquement.

Il est temps que les citoyens se rendent compte que continuer à apporter de l’eau au moulin de ces partis pervertis ne favorisera en aucun cas l’élimination de tous ces élus faisandés.

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de La liberté de penser sur le portail Overblog

Commenter cet article

DUHAMEL 27/03/2017 11:07

Le grand nettoyage « éthique » a commencé et les véreux n’ont que ce qu’ils méritent. Il est trop facile de s’appliquer une ligne de conduite quand on veut imposer aux autres le contraire. F FILLON est cuit, carbonisé. Son entêtement à se maintenir contre vents et marée n’a d’intérêt que dans son éventuelle immunité. Il va falloir que lui et ses soutiens comprennent qu’au soir du 2° tour,en cas d’élection de Macron ou Le Pen, ce seront EUX les véritables responsables de ce fiasco. Et toutes les gesticulations « Fillonnisques » pour tenter de faire porter le chapeau au soi-disant complot Hollando-Médiatico-Judiciaire (j’en oublie peut-être), ne servent à rien si ce n’est à braquer les indécis contre son propre camp. Une seule voie est possible pour sortir par le haut de cette crise, elle se nomme DUPONT AIGNAN et Les Républicains doivent en convenir.

La liberté de penser 27/03/2017 13:52

Votre commentaire M. Duhamel est tout à fait juste. Fillon aurait du se retirer pour laisser Dupont Aignan prendre la suite et éviter ce massacre. Vivement le débat du 4 avril entre les 11 candidats ... Une bonne prestation de certains pourrait rebattre les cartes ... Et tant mieux. Merci pour votre commentaire.

Nilly S 22/03/2017 11:58

Hauts les cœurs…. En suivant la campagne présidentielle, il convient de constater que toute la classe politique va à vau-l’eau et ses électeurs sont on ne peut plus désemparés. Chacun hurle au changement et nombreux sont ceux qui s’apprêtent à suivre le nouveau joueur de flûte du paysage politique ou céder le pays aux extrémistes de droite ou de gauche pour un voyage sans retour vers le néant. Alors oui, ils en existent qui croient au renouveau sans forcément jeter le bébé avec l’eau du bain. Les Républicains sont présents dans la 8ème pour préparer l’alternance. Hollande nous a montré que le temps des socialistes est révolu, la Droite et le centre Droit avec ses élus et leurs nombreux soutiens se doivent de redonner l’espoir aux citoyens sans vaines promesses et conscient de leur responsabilité.

La liberté de penser 22/03/2017 21:08

Il est évident M. Nilly que vous souhaitez grandement que les choses changent tant sur le Pays de Quimperlé qu'en France comme beaucoup de citoyens. Mais malheureusement votre candidat Fillon n'est pas honnête. C'est pourquoi, il nous semble qu'il est difficile de soutenir cette candidature même si le projet qu'il porte pourrait redresser la France. Son entourage est vérolé par les affaires tout comme les 5 premiers "grands" candidats pour les présidentielles. Faut-il continuer à voter contre un candidat ? NON . Trop mouillés dans les eaux troubles. Fillon, à part de la politique, qu'a t-il fait ? une fortune personnelle sur le dos des miséreux qui votent pour lui. La meilleure alternance a préparer est celle pour les municipales sans le soutien de ces partis gangrenés par des ripoux mais organisée par des citoyens honnêtes qui s'impliquent comme vous dans la vie de leur cité. Tous ces hommes et femmes politiques puants n'existent que par le vote des citoyens : laissez les mourir.