La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

Madame le commandant

Madame le commandant

Deux ans déjà que l’association 3R Pays de Quimperlé sortait leur tout premier 33 tours intitulé : Ras les socialistes.  Eh oui, le socialiste Michaël Quernez en 2014 venait de rafler, au nez et à la barbe de ses opposants, la mairie de Quimperlé.  Ainsi, Alain Kerhervé était passé du statut de maire adjoint à celui de simple conseiller-municipal. Il faut dire qu’à l’époque, le mariage forcé entre les 2 tours de l’élection municipale, entre la droite et le centre, avait quelque peu agacé certains de leurs soutiens.

C’est grâce à Alain Kerhervé, entouré de quelques compères, que l’association 3R Pays de Quimperlé  avait alors vu le jour après cette défaite. C’est qu’il ne faut pas le piquer l’élu Kerhervé sinon soyez sur de le retrouver tôt ou tard sur votre chemin.

Deux ans passés, second 33 tours : Nous ne lâcherons rien.   Est-ce par galanterie, par volonté de parité ou tout simplement pour favoriser l’adhésion des élus et des non-élus à leur mouvement, qu’Alain Kerhervé a choisi de passer la barre non pas de leur  paquebot mais plus simplement de leur navire sablier. Le leader charismatique du mouvement reste néanmoins Président d’honneur tout comme dans certains partis.

Le commandant de bord est maintenant une femme, Christine Favennec. Elle est tout aussi connue que son comparse puisque impliquée dans la vie locale Quimperloise. Quelques citoyens élus ou non rejoignent leur mouvement couci-couça. Pas facile de fédérer les citoyens, tellement échaudés, qu’ils préfèrent observer la caravane qui passe.

Les 3R précisent que chacun des membres est libre de s’exprimer mais uniquement en son nom sans mouiller l’association. Ne prendront pas de position sur le candidat qui représente le mieux la droite et le centre lors des primaire pour les élections Présidentielles : ça peut se comprendre car le menu affiché est loin d’être celui des bonnes tables. Il semblerait qu’une Charte soit encours d’écriture afin que les citoyens sachent ce qui les rassemble aux 3R. Laissons-les alors nous présenter la liste des points d’accords nous pourrons alors en déduire leurs désaccords.

Si vous êtes convaincus du bien-fondé de leur association, les 3R, dont le but est avant tout d’être un contre-pouvoir sur le Pays de Quimperlé, alors, il est impératif de les rejoindre, sans attendre,  pour commencer à travailler sur l’alternance pour 2020  non pas uniquement sur Quimperlé mais évidemment sur les 16 communes sinon, le jeu n’en vaut pas la chandelle.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de La liberté de penser sur le portail Overblog

Commenter cet article