La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

Bon sens ou démagogie ?

Bon sens ou démagogie ?

Des élus du Pays de Quimperlé trouvent légitime le non-cumul des mandats pour les parlementaires et signent la pétition sur le net.

Il est bon de se remémorer les us et coutumes d’antan de certaines de ces personnalités politiques lorsque la roue de la fortune s’était arrêtée sur la bonne case.

Le temps passe, la sagesse s’installe alors ?

Et depuis quand cette sage pensée ? L’inoubliable Nicolas Morvan de Moëlan sur mer estime subitement, à propos du non-cumul, que « dans les moments troubles que nous vivons, il faut rompre avec les anciennes pratiques ». D’autres façons sont aussi à rayer de la carte car vos électeurs rejettent en bloc cette caste politique qui prend les citoyens que pour des robots à voter.

Je vous parle d’un temps, que les moins de 20 ans, ne peuvent pas connaître, … Si pourtant, puisque les années fastes de l’ami Nicolas c’était hier. Il nous avait bien démontré à quel point un politique pouvait devenir sectaire à cause d’une ambition sans limite. Auriez-vous craché dans la soupe si vos amis socialistes vous avaient servi sur un plateau en or le siège de député de la 8° circonscription du Finistère tout en conservant vos autres mandats, jadis ? L’ami Erwan de la Motte de Quimperlé réussit à avoir cette belle pensée également. Mais où va-t-on ?

Il est vrai que le non-cumul de mandats de vos amis pourrait ainsi vous faciliter, cher Nicolas, peut-être, la reprise en main de vos sièges perdus.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de La liberté de penser sur le portail Overblog

Commenter cet article

Geronimi 01/10/2016 08:09

Faire de la politique, c est beaucoup de temps passé en réunion à droite à gauche, il y a un moment où il faut choisir entre vie pro et politique. Je suis pour le non cumul à condition que les elu(e)s soient correctement indemnisés, ou alors il y aura, comme aujourd'hui hui, une majorité des fonctionnaires, en disponibilités (ou pas), aux affaires.

La liberté de penser 03/10/2016 20:39

Oui pour le non cumul de mandats pour les députés et les sénateurs. Moins de parlementaires mais mieux rémunérés serait peut être une solution.