La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

Mon ennemi n’a pas de visage

Mon ennemi n’a pas de visage

En ce moment, l’ennemi des élus socialistes mais aussi des élus de l’opposition de Clohars-Carnoët n’a pas de visage : c’est la finance. Pendant un laps de temps très court, cet ennemi fut également celui du Président de la République François Hollande.

Vous ne connaissiez pas votre banquier sous toutes ses facettes ? Dommage pour vous car lui il vous connait sous toutes les coutures. Tant que vous lui apportiez quotidiennement de quoi se restaurer jusqu’à ce que sa panse soit repue, sa porte vous était ouverte. Dès lors que vous êtes moins gentils, moins soumis, moins présents, il s’en va voir ailleurs si l’herbe est plus verte. Pour le coup, c’est vers la zone de Kervidannou qu’il a l’intention de s’installer, qui semble plus propice au monde des affaires, en abandonnant lâchement l’agence CMB de Clohars -Carnoët. Ces chers élus remontés comme des pendules contre cette banque et qui ont lourdement investi pour embellir le centre-bourg viennent de se rendre compte qu’un banquier n’est pas un philanthrope. Quelle sacrée découverte en 2016 …

En tant que citoyen, contribuable, faîtes de même, n’ayez pas de scrupule envers ces financiers qui gouvernent le monde. La bonne vieille méthode : une fois la boîte de Traou-Mad dégustée, s’en servir de coffre-fort.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de La liberté de penser sur le portail Overblog

Commenter cet article