La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

Ici on n’est pas à Paname

Ici on n’est pas à Paname

Encore un métier pour lequel il faut prendre un maximum de pincettes pour ne pas se faire rembarrer par les citoyens. Etre policier municipal à Quimperlé demande d’avoir du doigté non pas pour faire la circulation mais pour coller des P.V.

Les réunions de quartier avaient pu mettre en avant une demande citoyenne que les règles diverses et variées devaient être appliquées sur la ville-centre aussi bien au niveau de la vitesse que des stationnements gênants. En effet, un doux laisser-aller semblait déranger certains. Ces doléances n’étaient donc pas tombées dans l’oreille de sourds : la municipalité Quernez veille au grain.

Comme d’habitude, les mêmes citoyens qui revendiquent la rigueur sont les premiers à râler quand quelques prunes sont distribuées à bon escient. En effet, il est assez logique de se garer sur un parking plutôt que sur un trottoir voire même en double file pour aller chercher sa baguette. A l'heure de l'accessibilité et du bien vivre ensemble comment peuvent circuler les poussettes ou encore les personnes à mobilité réduite dès lors que des zélés sont à cheval sur les trottoirs. Certains automobilistes peu scrupuleux sont mêmes très fiers d’avoir haussé le ton devant l’agent verbalisateur en mettant en avant des arguments peu crédibles. Attention, l’agent a noté les noms des récalcitrants, le prochain coup vous ne le prendrez pas pour une poire.

C’est qui qui voulait du changement ? A Quimperlé, chose promise, chose due.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de La liberté de penser sur le portail Overblog

Commenter cet article

Geronimi 12/03/2016 11:52

Mr Quernez a raison, les zones bleu c'est pour les clients !

La liberté de penser 13/03/2016 12:13

Les zones bleues sont effectivement là pour la fluidité du stationnement et éviter que certains, pour ne pas les nommer, des commerçants, s'y stationnent pas flemmardise alors que des parkings un peu plus loin leur sont réservés. Le peu de stationnement près des commerces doivent être utilisés par roulement. Certains commerçants pourront toujours crier : une des solutions serait alors de raser quelques pas-de-porte pour y mettre ... du parking.

Geronimi 20/02/2016 08:55

Sur mon commentaire précédent il faut lire client sans S, et oui même pas deux clientS en moyenne.
Bientôt les résultats 2016. Depuis une semaine le service communication de la Q.C. ( cocopaq ) prépare la présentation acceptable de cette nouvelle gabegie d'argent public qui perdurera au minimum jusqu'en 2020, date de fin du contrat.

La liberté de penser 24/02/2016 16:29

Vous au moins, vous reconnaissez votre erreur et la rectifiez.
Ce qui n'est pas le cas de certains puisque l'erreur TBK nous l'aurons jusqu'en ... 2020 voire plus !

Geronimi 20/02/2016 08:50

Pensez à utiliser les bus T.B.K. Prévision 1800 clients jour ( hors scolaires), la réalité Plus ou moins 200 clients jour. Il y a de la place car en moyenne il y a un clients et demi par voyage, chauffeur compris!

garnon 15/02/2016 11:43

surtout a la mairie pas de place donc

garnon 15/02/2016 11:42

bien

La liberté de penser 15/02/2016 18:34

De la rigueur, de la rigueur ... pour obtenir le vivre ensemble.