La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

Pas de vœu de pauvreté encore cette année

Pas de vœu de pauvreté encore cette année

Il y a plus d’une semaine déjà, l’association les « 3 R » du Pays de Quimperlé, sortait de ses gonds au sujet de l’Hôtel Communautaire en passant un article sur son blog et dans la presse. Construction inadaptée par rapport aux besoins actuels d’après leur étude. Mais, ne correspondrait-elle pas aux besoins futurs de l’Agglo Quimperloise qui se rapproche de plus en plus de celle Lorientaise ? Que peut-on appeler futur : les 5, 10 ou 15 ans à venir ? Seuls les élus impliqués dans ce projet grandiose le savent. « On ne nous dit pas tout ». Le Président Miossec a précisé lors de ses bons vœux aux citoyens que ce changement en valait la chandelle puisque en terme d’économies le but a été atteint : moins de loyers (mais plus d’échéances d’emprunt !) et surtout facture énergétique moindre (ça, nous demandons à le voir !). Bref, pour le reste évidemment la note sera plutôt … salée, mais chut. Maintenant que l’édifice est prêt pour l’inauguration, début février, les citoyens contribuables seront bien obligés de faire avec. Juste pour info : sur 37 investissements lourds en Finistère pour 2016, Quimperlé se place en … 8ème position, pas mal ! Au coude à coude avec le nouveau Centre de Congrès à Quimper : 10,8 millions d’euros.

Les « 3 R » tapaient également du poing sur la table car, la demande d’Alain Kerhervé, depuis des lustres déjà, de créer un Hôtel d’entreprise n’avait pas été suivie par ses adversaires politiques. Rejet de la part des socialistes il y a quelques semaines encore, et d’un coup d’un seul, le Président Miossec semble envisager non pas un Hôtel comme pour héberger élus et agents territoriaux, mais une simple maison d’entreprise pour accueillir avec bienveillance les entrepreneurs. Sans compter sur l’arrivée imminente d’un super manager du commerce, les élus témoignent actuellement beaucoup d’affection aux entrepreneurs du coin. Mais bon, cette embauche avait été préconisée par la CCI de Quimper comme elle l’a fait à chaque commune qui lui avait demandé une étude sur l’attractivité du commerce. Mêmes soucis quant au manque de dynamisme dans les centres ville alors, mêmes remèdes préconisés ! Les stagiaires qui avaient réalisé cette étude l’ont bien rentabilisée au regard de son coût.

L’arrivée du printemps c’est pour bientôt mais de là à se jeter des fleurs par brassée c’est un peu tôt. Le Président Miossec s’est targué, durant ses vœux, de l’augmentation de la fréquentation en pourcentage sur le réseau urbain TBK : +27 %. Mais 27% de quoi ? Il serait plus honnête d’avancer des données en nombre de voyageurs. Il faut bien justifier les dépenses engagées pour l’aménagement de la gare de Quimperlé : une petite somme de 4 millions d’euros.

Sébastien Miossec mise sur le tourisme et le nautisme : serait-ce l’avenir du Pays de Quimperlé en termes d’emplois ? Il semblerait que le Vice-Président du Conseil Départemental du Finistère Quernez œuvre dans ce sens à ses côtés. Si cette ambition peut amoindrir les défaillances malheureuses de nos entrepreneurs du coin, elle sera donc salvatrice d’emplois.

Les personnalités les plus méritantes aux yeux de l’élite de Paris, se voient décerner la Légion d’honneur : certains allant même jusqu’à la refuser estimant que cette distinction est banalisée. L’intercommunalité a décerné 5 trophées dans les domaines de l’environnement, de l’économie, du tourisme, de la solidarité, et de la culture à des citoyens méritants selon leurs critères : mais au fait, quels sont ces critères, qui fait partie du jury ? "Dîtes le nous, les yeux dans les yeux, les citoyens veulent tout savoir".

Vivement le mois prochain, après la galette des rois, vient le tour de la chandeleur.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de La liberté de penser sur le portail Overblog

Commenter cet article

Geronimi 01/02/2016 18:41

Inauguration du CHÂTEAU reportée.
Peur des agriculteurs? Et oui le château fait un peu ( beaucoup ) NANTIS!!!.
Qu'il est difficile d'assumer!!!en ces temps de crise. Faire la fête pendant que des agriculteurs sont au bout du rouleau, va t'on enfin comprendre où sont les priorités et où doivent aller nos impôts.

La liberté de penser 15/02/2016 18:09

erreur de manip, réponse effacée :
Il était en effet plus prudent de reporter le coupage de ruban pour éviter d'attiser la flamme.