La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

Casper, le gentil fantôme

Casper, le gentil fantôme

Coup d’envoi de la campagne pour les élections régionales de décembre prochain. Les 10 candidats sont sur le pied de guerre pendant que le 11ème fait la guerre.

Jean-Yves le Drian candidat socialiste pour briguer la Présidence de la Région Bretagne, manifeste un air de condescendance envers ses compatriotes bretons, c’est le moins que l’on puise dire. Les prendraient-ils pour des gueux juste bon à mettre un bulletin de vote pour asseoir sa carrière. Qui est-il pour avoir tant de mépris à l’égard de ceux qui lui ont facilité sa carrière politique en le réélisant à chacun de ses mandats ?

Le culot serait-il une qualité nécessaire pour devenir un socialiste accepté par ses pairs ? Il a déclaré sans vergogne qu’il cumulera Ministère de la Défense et Présidence de Région tant que le Président Hollande jugera nécessaire cette fumisterie. Les futurs Vice-présidents choisis par le monarque, lui serviront de laquais.

Sur le Pays de Quimperlé, nos élus supporters inconditionnels de leur mentor, sourire de circonstance, accompagnés de quelques cireurs de pompes, arpentent les marchés pour proposer un programme aussi démagogue que d’habitude. Un petit selfie par ci, un petit selfie par là pour ensuite les poster sur les réseaux sociaux puisque très imbus de leur petite personne. Tous ces playmobiles soutiennent un fantôme sans la moindre gêne. Le pouvoir rend t-il aveugle nos élus ?

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de La liberté de penser sur le portail Overblog

Commenter cet article

pazery 25/11/2015 23:30

C'est le système perverti bien connu ici, clientélisme, mégalomanie, dépenses absurdes, népotisme, les amis de mes amis sont mes amis, et puis c'est le cochon de contribuable qui paye pour le château de la COCOPAQ, les fleurs, les ronds points, les dépenses n'ont jamais été aussi élevées, on marche sur la tête.

La liberté de penser 27/11/2015 11:02

Trop de citoyens accordent leur confiance à des élus qui leur apporteront que des soucis au quotidien.
Il est grand temps que les citoyens se prennent en main, arrêtent de cautionner ces hommes et femmes qui participent sans gêne au chaos actuel. Ce n'est pas parce qu'ils sont du coin qu'il faut leur faire confiance ni baisser les yeux devant eux, ils doivent rendre des comptes à la population. Leur fauteuil ils le doivent aux électeurs. En ces temps incertains, il n'est plus question de voter pour tous ces ingrats, le pouvoir doit être repris par les citoyens pour les citoyens et en aucun cas pour que ces élus se goinfres et se fassent une place au soleil.